Charles Barbier

JPEG - 1.3 Mo

Né en 1979, Charles Barbier est fasciné dès son plus jeune âge par le chant et intègre alors la Maîtrise de Bretagne et le Conservatoire National de Région de Rennes. Il poursuit ensuite ses études à l’Université de Rennes 2 et à l’Ecole Nationale de Musique de Vannes-Pontivy, dans la classe d’Agnès Brosset, où il obtient en 2004 un prix de perfectionnement vocal et pédagogique. Il complète son cursus par des études d’acoustique, de direction de chœur grégorien et de notation Laban au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et se perfectionne ensuite en direction d’orchestre dans la classe du Prof. Leif Segerstam à l’Académie Sibelius d’Helsinki (où il travaille également avec Prof. Jorma Panula) après y avoir obtenu les prix de continuo (Dr. Assi Karttunen) et de direction de chœur (Prof. Matti Hyökki). Charles Barbier est Diplômé d’Etat en direction d’ensembles vocaux.

Passionné par le chant grégorien, Charles Barbier est chantre du Chœur Grégorien de Paris et de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Il enseigne en Finlande dans le cadre de séminaire et master-classes et collabore également avec l’ensemble estonien Vox Clamantis, dirigé par Jaan-Eik Tulve. Depuis plusieurs années il co-anime un stage d’été à Rânes (Normandie) avec David Eben, chef de la Schola Gregoriana Pragensis et enseignant dans les universités de Lucerne et Prague.

Chanteur ténor et sopraniste, son répertoire s’étend du VIIème au XXIème siècle. On peut ainsi l’entendre en France -Musicales de Pontivy, Flâneries de Reims, etc.- et à l’étranger -Allemagne, Belgique, Chypre, Colombie, Espagne, Estonie, Finlande, Hongrie, Israël, Italie, Japon (Exposition Universelle de 2005), Lituanie, Maroc, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Suède et Suisse. Ses concerts sont régulièrement radiodiffusés en Espagne, Estonie, Finlande, France, Lituanie et Suisse.

Comme soliste, il chante dans le Magnificat, la Messe en si, l’Oratorio de Noël, les Passions et des cantates de J.S. Bach, la Messe en ut et la Neuvième Symphonie de L. van Beethoven, les Sieben Frühe Lieder d’A. Berg, la Rappresentatione di anima e du Corpo d’E. Cavalieri, la Messe de Minuit de M.A. Charpentier, la Messe en ré de A. Dvořák, les Sept dernières paroles du Christ en Croix de C. Franck, la Messe solennelle à Sainte-Cécile de C. Gounod, Canticle of the sun de S. Gubaïdulina, le Messie de Haendel, le Stabat Mater de J. Haydn, les Kindertotenlieder et Das Lied von der Erde de G. Mahler, Il Combattimento de Tancredi e Clorinda et les Vêpres de C. Monteverdi, le Requiem, la Messe en ut et la Messe du Couronnement de W.A. Mozart, Come ye sons of art de H. Purcell, la Petite Messe Solennelle de G. Rossini ou Der Rose Pilgefahrt de R. Schumann. On a ainsi pu l’entendre aux côtés d’Amel Brahim-Djelloul (enregistrement Actes Sud), Pia Freud, Monica Groop ou Anu Komsi.

Sur scène, il a déjà interprété des ouvrages lyriques variés : le "Père" (Chemin Faisant) de V. Bouchot, Richard Cœur de Lion (rôle titre) de A. Grétry, "Filasse la grimace" (La Nuit Filasse) de F. Lory, "Belmonte" (Die Entführung aus dem Serail) de W.A. Mozart. En 2009, il a incarné, aux côtés de Salomé Haller, "Ruggiero" (Alcina) de G. F. Haendel dans une mise en scène de Erik Kruger sous la direction de Martin Gester. En 2010, il a repris le rôle de "Macheath" (Beggar’s opera) de B. Britten et chanté en 2011 au Capitole de Toulouse dans la création mondiale de l’Aire du dire de Pierre Jodlowski qui sera édité en DVD en avril 2013.

Chef de chœur et d’orchestre, il a dirigé de nombreux ensembles dans les écoles de musique de Betton, Brocéliande et Châteaugiron entre 1987 et 2004. Il a ensuite été le directeur artistique de l’Ensemble Pythagore (2004-2006). Il a, en parallèle, été l’assistant de Roland Hayrabédian auprès de Musicatreize et du chœur des Yvelines et préparé des chœurs pour l’Opéra de Rennes, la Compagnie All’Opéra, l´Académie Sibelius, l’Orchestre de Tampere et le Festival d’Ile de France avant d’être consacré comme chef invité auprès d’ensembles variés comme The Sixth Floor Orchestra, le Chœur de Chambre d’Helsinki, EMO ou Utopia dans des programmes allant du chant grégorien à l’opéra contemporain. Lors de la saison 2007-2008, il a travaillé à l’Opéra National de Finlande pour Carmen de G. Bizet, Cenerentola de G. Rossini (assistant d’Alberto Zedda, l’éditeur critique des opéras de Rossini) et Adriana Mater de K. Saariaho. En 2008-2009, il a été l’assistant d’Olari Elts pour Der Vampyr de H. Marschner, co-produit avec les Opéras de Rennes et de Szeged (Hongrie) pour Mezzo TV. Depuis 2008, Charles Barbier est le principal chef invité de l’Orchestre Les Lumières - ensemble international basé en Finlande et jouant sur instruments anciens. Il crée, en 2010, l’Echelle dont il assure la direction artistique avec Caroline Marçot, qui a été en résidence au festival de Cuenca (Espagne) en 2012 et qui sera en tournée en Finlande début 2013. Cette saison il fera ses débuts avec le Chœur National d’Hommes d’Estonie et l’Orchestre d’Auvergne.

Fasciné par son époque il s’est déjà fait l’interprète - tant comme chef que chanteur - de créations mondiales de V. Bouchot, P. Haapanen, K. Hakola, P. Jakubowski, P. Jodlowski, T. Lacôte, P. Leroux, T. Machuel, C. Marçot, A. Markeas, J.-C. Marti, Z. Moultaka, S. Rissanen, T. Räisänen, F. Stanzl, T. Wille -dont la direction musicale de deux opéras de F. Lory et H. Rechberger- et de créations nationales de E. Carter, J. Copeaux, P. Dusapin, B. Furrer, P. Jakubowski, P. Hersant, A. Pärt et H. Tulve dont il prépare un disque pour le label ECM.

Charles Barbier a participé, en 2002, à l’enregistrement de Cent noms de l’amour avec l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, un disque Actes Sud salué par la critique tout comme Salve Regina (Hortus) enregistré en 2008 à Notre-Dame de Paris. Il a également collaboré à l’édition de 10 ans avec les ensembles vocaux (Cité de la Musique) et est co-auteur de Pour jouer Ropartz (Musiques et Danses en Bretagne). Il est lauréat 2003 du concours Jeunes Talents de l’Ouest et lauréat 2004 de la Fondation Barthélemy. Il a été soutenu par les Amis du Chœur Grégorien de Paris.

Charles Barbier a été invité à diriger le Chœur Grégorien de Paris lors du concert pascal en l’Abbaye de Fontfroide en 2010. Il a également dirigé ce chœur lors d’une tournée en Colombie en octobre 2011. Il prendra prochainement la direction artistique de cet ensemble.

Il a créé, en septembre 2010 avec Caroline Marçot, l’ensemble l’Échelle qui a publié en septembre 2011 chez le label Paraty une monographie dédiée au compositeur Roland de Lassus : La Chambre Musicale d’Albert le Magnifique. En 2012, l’Échelle a été choisie pour être artiste en résidence pour la 51ème Semaine de Musique Religieuse de Cuenca (Espagne). Le chœur l’Échelle y a enregistré la Missa Grande de Marcos Portugal pour le label Paraty dans le disque Outre-Mers. En 2013, l’ Échelle a été en tournée en Finlande.